Catégories
Droits humaines, identité et citoyenneté

Droits humaines, identité et citoyenneté

« (…) Le réseau des droits fondamentaux donne à chacun la dignité d’une personne, ne laisse personne naufragé dans son propre destin, entretient l’espoir de paix, de liberté, d’égalité. Les droits de l’homme constituent donc une limite à la fois à l’autorité des États et à la liberté inconditionnelle des individus; ils représentent le paradigme et le test décisif de la juridicité même des systèmes juridiques. Il n’y a pas de loi, pas de droit, pas de justice sans la pleine reconnaissance des droits et la possibilité effective de les réaliser. (…) Quand la protection des droits de l’homme brise la logique des frontières pour affirmer un ordre public de justice pour les personnes, il faut avoir le courage de considérer la centralité de l’homme comme un lien entre les diverses traditions constitutionnelles, les différentes sources du droit , et même les différentes jurisprudences, nationales et internationales, qui exigent, voire imposent d’accepter la contamination vertueuse et réciproque du savoir juridique comme levier et ancrage d’une perspective solidement communautaire et solidaire. La perspective des droits fait tomber toutes les barrières idéologiques. Les distinctions entre droit interne et droit externe, entre common law et droit civil, entre public et privé, s’estompent. (…) »

Pietro Grasso, Président du Sénat de la République Italienne

Source: https://www.senato.it/application/xmanager/projects/leg18/file/repository/relazioni/libreria/novita/XVII/Diritti_uomo_cittadino.pdf

« Quelles sont les propriétés qui font de moi un certain individu et me distinguent de tout ce qui existe dans le monde? S’agit-il de propriétés purement physiques ou sont-elles également des caractéristiques mentales? Quelle est la nature des personnes humaines? Qu’est-ce qui fait qu’une personne donnée existe à des moments différents, survivant à une série de changements drastiques, mais restant toujours la même entité? Et quels changements ne pourrait-il pas survivre? (…) De cette première liste de questions émergent deux thèmes principaux: le problème de la nature des personnes et celui des critères de leur identité dans le temps. (…) »

Michele Di Francesco – Enciclopedia Italiana Treccani – VII Appendice (2007)

Catégories
Droits humaines, identité et citoyenneté Enjeux socio-économiques et migrations Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Liberté d'expression

LEAVING NO ONE BEHIND Towards Inclusive Citizenship in Arab Countries

PDF) Leaving No One Behind Towards Inclusive Citizenship in Arab Countries Arab  Human Development Report Research Paper

Arab Human Development Report

LEAVING NO ONE BEHIND
Towards Inclusive Citizenship in Arab Countries

Research Paper published for the United Nations Development Programme – Regional Bureau for Arab States

Authors: Adel Abdellatif, Paola Pagliani and Ellen Hsu

Introduction
Building inclusive societies has been a challenge in Arab countries, and the limitations in inclusion have become more acute since 2011, as the relationship between citizens and the state — and among various social
groups — has deteriorated in some countries.
Despite different governance structures, all Arab countries manifest serious fault lines in modern notions of citizenship.
The starting point of this paper is that the Arab region’s human development fault lines have grown more complex since 2011 — and deepened in several countries. Today many people live insecure lives, more people live under persistent pressures that inhibit them from realizing their potential as human beings, and too many lives are cut short as armed conflicts take their grim toll. If the ongoing conflicts are not resolved and demographic projections of faster population growth in crisis countries are realized, 40 percent of the people in Arab countries will live in crisis and conflict in 2030, when the SDGs should be achieved.
Achieving the SDGs in Arab countries thus requires addressing the most debilitating development problems related to citizenship in a region where the relations between the state and society remain deeply fraught and
contested amid political, social and economic fragility.
Given the importance of understanding, and potentially explaining, manifestations of exclusion and inequality, the link between citizenship and human development needs to be further explored.

Document: arab-hdr.org/wp-content/uploads/2020/12/UNDP_Citizenship_and_SDGs_report_web.pdf

Source: www.hdr.undp.org/en

Catégories
Droits humaines, identité et citoyenneté Europe et Méditerranée Focus Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Liberté d'expression Méditerranée et Moyen-Orient

The EU’s Democracy, Human Rights and Resilience Discourse and Its Contestation

Auteurs: Pacello, Maria Cristina, Huber Daniela, Kerrou M., Nouira A

Introduction

Le document fournira d’abord une analyse de fond, basée sur un examen critique des discours de l’UE et d’autres acteurs internationaux et régionaux clés, des positions discursives des acteurs de la société civile (y compris à ce stade uniquement les documents produits par réseaux sociaux qui couvrent la Méditerranée) et le discours académique. L’objectif n’est pas seulement de déconstruire le discours de l’UE sur la démocratie, les droits de l’homme et désormais la résilience; il le juxtapose également au discours d’autres acteurs top-down et bottom-up. Le le discours académique produit en Europe joue un rôle spécifique dans ce tableau d’ensemble car il s’inscrit généralement dans le discours plus large de l’UE, même si une littérature critique émerge qui résiste à ce discours. C’est à cette dernière littérature que ce work package cherche à contribuer. La deuxième et les troisièmes parties de cet article s’écartent donc de l’eurocentrisme de la littérature de deux manières. Premièrement, la deuxième partie donne un aperçu introductif du rôle central joué par la société civile dans les soulèvements arabes et au-delà. Malheureusement, on sait très peu de choses dans la littérature sur la façon dont les acteurs individuels et de la société civile basés dans les quatre études de cas de pays perçoivent leur propre rôle dans leur pays et les idées politiques qu’ils défendent pour leur pays. La troisième partie de cet article présente donc une méthodologie visant à combler cette lacune en effectuant une analyse du discours des documents pertinents produits par un certain nombre d’acteurs de la société civile dans ces pays et en menant des entretiens récursifs avec ces parties prenantes.

Document: iris.unive.it/retrieve/handle/10278/3701654/149195/medreset_cp_4.pdf

Catégories
Droits humaines, identité et citoyenneté Egalité des genres Focus Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Liberté d'expression

New Trends in Identity Politics in the Middle East and North Africa and Their Impact on State–Society Relations

TitreNew Trends in Identity Politics in the Middle East and North Africa and Their Impact on State–Society Relations

AuteursSilvia Colombo Enrico Campelli Francesca Caruso Raffaella A. Del Sarto

Les relations État-société au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA) ont été profondément affectées par la dynamique autour des identités collectives à la suite des soulèvements arabes et d’autres développements de grande envergure aux niveaux national et régional, comme la tentative de coup d’État ratée en Turquie ou les ramifications du conflit syrien. Il est donc de la plus haute importance de discuter des changements (ou de leur absence) dans l’articulation des identités collectives, des pressions qui les façonnent et de leur impact sur les acteurs sociétaux et finalement sur leurs relations avec les institutions et politiques étatiques. À cet égard, deux tendances peuvent être identifiées selon lesquelles la pluralisation et l’hybridation dans certains pays, par exemple le Maroc et la Tunisie, s’opposent à l’enracinement et à la polarisation, comme l’illustrent les cas israélien et turc. Il en résulte une conflictualité accrue dans les relations État-société et au sein des sociétés en général dans la région MENA avec le risque de retombées au niveau régional.

Document: www.iai.it/sites/default/files/menara_wp_14.pdf

Source: www.iai.it

Catégories
Droits humaines, identité et citoyenneté Enjeux socio-économiques et migrations Environnement et changement climatique Immigration Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Liberté d'expression Méditerranée dans le monde Méditerranée et Moyen-Orient

IEMed Mediterranean Yearbook 2020

IEMed Mediterranean Yearbook 2020

La pandémie COVID-19 conditionne non seulement l’évolution de la région méditerranéenne, mais affecte également tous les domaines de sa société, à tous les niveaux. C’est pour ça que l’Annuaire consacre son Dossier à l’analyse des perspectives des relations Euromed à l’époque du coronavirus à travers les prismes de différents thèmes tandis que les articles de la section Panorama (courts articles sur les thèmes les plus pertinents de l’espace méditerranéen) offrent une vision transversale de les effets de la pandémie sur les régions, les pays et les secteurs stratégiques. La section Keys se concentre sur les mobilisations populaires qui ont eu lieu dans la région MENA, le changement climatique en Méditerranée, les relations de l’Europe avec l’Afrique, le statu quo des conflits dans la région et leur contexte géopolitique. Enfin, l’Annuaire propose des chronologies, des statistiques et des cartes, qui fournissent une mine d’informations et complètent parfaitement l’analyse proposée dans les articles.

Documento www.iemed.org/publicacions-en/historic-de-publicacions/anuari-de-la-mediterrania/sumaris/iemed-mediterranean-yearbook-2020?set_language=en

Catégories
Afrique et Méditerranée Conflits Droits humaines, identité et citoyenneté Egalité des genres Enjeux socio-économiques et migrations Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Liberté d'expression

Women and Gender in the Middle East and North Africa: Mapping the Field and Addressing Policy Dilemmas at the Post-2011 Juncture

Titre: Women and Gender in the Middle East and North Africa: Mapping the Field and Addressing Policy Dilemmas at the Post-2011 Juncture

Auteur: Katerina Dalacoura

Ce rapport offre une «carte» des diverses situations des femmes dans la région MENA après 2011. Il montre qu’il y a eu d’énormes réalisations et améliorations dans la vie des femmes dans le domaine de la santé et de l’éducation, mais moins de progrès dans l’emploi; et que les inégalités juridiques restent répandues, tout comme les limitations de la participation des femmes à la politique et à la société civile. Le rapport analyse l’impact des événements récents, en particulier les conflits, mais aussi les opportunités politiques qui se sont présentées à la suite des soulèvements arabes de 2011. Il aborde également la situation des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), et plus particulièrement leur mobilisation et l’évolution des attitudes à l’égard de leurs droits. Le rapport se termine en se concentrant sur la politique occidentale de genre dans la région. Il plaide pour une approche qui équilibre les exigences éthiques des droits individuels et collectifs, et pour une position libérale qui respecte et soutient les droits des femmes et des LGBT sans être trop prescriptive sur les valeurs et les choix qui devraient régir la vie des individus.

Document: https://www.iai.it/sites/default/files/menara_fr_3.pdf

Source: www.iai.it

Catégories
Conflits Droits humaines, identité et citoyenneté Egalité des genres Focus Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Jeunes et Méditerranée Liberté d'expression Méditerranée et Moyen-Orient

Reconstructing Gender in the Middle East: Tradition, Identity and Power(1994)

Auteurs: Fatma Müge Göçek & Shiva Balaghi


Utilisant une perspective large et interdisciplinaire sur les relations de genre, «Reconstructing Gender in the Middle East» questionne les stéréotypes de longue date sur la subordination traditionnelle des femmes dans la région. Avec des essais sur la construction du genre en Iran, en Turquie, en Israël, au Maroc, en Égypte, au Liban et dans les territoires occupés, cette collection propose une vaste exploration de la tradition, de l’identité et du pouvoir dans différentes régions du Moyen-Orient. Cherchant à surmonter les notions occidentales monolithiques de la vie des femmes dans «la société traditionnelle», les essais de la première partie réexaminent l’hypothèse selon laquelle telles sociétés laissent peu de place à la participation des femmes. La deuxième partie se concentre sur la reconstruction des identités par les femmes en Iran, en Turquie, en Israël et dans les territoires occupés. Les auteurs examinent les variables complexes qui contribuent au développement des identités – y compris le sexe, la classe et l’ethnicité – dans diverses sociétés du Moyen-Orient, se demander si certaines identités sont plus importantes pour les femmes que d’autres. Ces essais examinent également la question de la formation de l’identité de groupe par rapport à l’autonomie de l’individu. La troisième partie examine la relation entre le genre et le pouvoir dans la vie quotidienne au Liban, en Israël, en Égypte et au Maroc, montrant comment les relations de pouvoir sont constamment contestées et renégociées entre les membres de la famille et les membres d’une communauté, entre les nations et entre les hommes et les femmes. Avec sa collection de perspectives contemporaines éclairées et diverses sur les femmes au Moyen-Orient, «Reconstructing Gender in the Middle East» est un travail important qui aura un impact significatif sur la façon dont nous regardons le genre dans les sociétés traditionnelles.

Document: https://books.google.it/books?hl=it&lr=&id=RIDouVTcz10C&oi=fnd&pg=PR9&dq=identity+middle+east&ots=Fs5DZwBKgQ&sig=5dDiPVzrUizImoBdKfQQBuX4BBA#v=onepage&q=identity%20middle%20east&f=false

Catégories
Droits humaines, identité et citoyenneté Egalité des genres Enjeux socio-économiques et migrations Environnement et changement climatique Europe et Méditerranée Focus Immigration Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Jeunes et Méditerranée Liberté d'expression

Trends in Mediterranean Inequalities 1950-2015

Auteurs: Vittorio Daniele e Paolo Malanima (University Magna Graecia of Catanzaro)

Resumé

Le but de cet article est d’analyser les tendances des inégalités économiques, sociales et politiques entre les pays méditerranéens au cours de la période 1950-2015. Après l’examen des inégalités de PIB par habitant entre et au sein des nations, nous présentons un indice de développement humain (IDH) qui inclut une mesure des acquis démocratiques. Le principal résultat est que les inégalités de revenus, après la hausse à partir des années 50, ont diminué à partir du début du XXIe siècle. Les inégalités de l’IDH, au contraire, ont constamment diminué au cours de la période considérée, tandis qu’un processus de démocratisation s’est produit. Dans l’ensemble, malgré la convergence entre les pays méditerranéens, les inégalités économiques sont beaucoup plus profondes que celles des indicateurs sociaux et politiques.

Document mpra.ub.uni-muenchen.de/78324/1/MPRA_paper_78324.pdf

Catégories
Droits humaines, identité et citoyenneté Egalité des genres Enjeux socio-économiques et migrations Environnement et changement climatique Europe et Méditerranée Focus Immigration Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Jeunes et Méditerranée Liberté d'expression

UNCHR data on refugees in the Mediterranean area

LINK: https://data2.unhcr.org/en/situations/mediterranean

Catégories
Droits humaines, identité et citoyenneté Egalité des genres Enjeux socio-économiques et migrations Focus Inclusion sociale et lutte contre les discriminations Liberté d'expression

A Social History Of Women And Gender In The Modern Middle East (1999)

meriwether margaret lee; tucker judith - a social history of women and gender in the modern middle east

Auteurs: Margaret Lee Meriwether, Judith Tucker


Dans ce nouveau travail important, Margaret Meriwether et Judith Tucker synthétisent et rendent accessibles les résultats des recherches approfondies sur les femmes et le genre effectuées au cours des vingt dernières années. En utilisant de nouvelles approches et méthodologies théoriques ainsi que des sources non traditionnelles, les experts qui étudient les femmes et les questions de genre dans les sociétés du Moyen-Orient ont fait de grands progrès pour éclairer ces sujets complexes. Une histoire sociale des femmes et du genre au Moyen-Orient moderne donne un aperçu de cette recherche sur les femmes et le genre au Moyen-Orient des XIXe et XXe siècles, le genre et le travail, le genre et l’État, le genre et la loi, le genre et la religion, et les mouvements féministes, et chaque chapitre est écrit par un expert qui a fait des recherches originales sur le sujet. Bien qu’ils soient structurés autour du travail de chaque auteur, les chapitres comprennent également des aperçus et des évaluations d’autres recherches, des faits saillants des débats en cours et des questions clés, ainsi que des comparaisons entre les régions du Moyen-Orient. Une introduction perspicace centre les différents chapitres autour de questions théoriques, méthodologiques et historiques clés et établit des liens avec d’autres domaines de la recherche en histoire sociale sur le Moyen-Orient et avec la recherche sur le genre et l’histoire des femmes dans d’autres parties du monde. disponible sur les femmes et le genre, Une histoire sociale des femmes et du genre au Moyen-Orient moderne offre une couverture et une évaluation du domaine que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Document: books.google.it/books?hl=it&lr=&id=4QHFDwAAQBAJ&oi=fnd&pg=PP1&dq=gender+studies+middle+east&ots=WTj0Xa99Wh&sig=Q58Yw0H1EnTrS-kwbNemKGt1A3k#v=onepage&q=gender%20studies%20middle%20east&f=false